IACOVLEFF (Alexandre) 1887-1938. Sara, le pisteur d’éléphant. 1927.

 
Vendu
 

IACOVLEFF (Alexandre) 1887-1938.

Sara, le pisteur d’éléphant

Procédé photomécanique d’après un dessin de 1924. 38 x 28 cm. Signé dans la planche.

Planche légèrement fatiguée. Déchirure de 2 cm en haut à droite, sans gravité.

Planche tirée de : Dessins et Peintures d’Afrique. Exécutés au cours de l’Expédition Citroën Centre Afrique. Deuxième mission Haardt Audouin-Dubreuil. Édité sous la direction de Lucien Vogel. A Paris, Chez Jules Meynial, 1927.

« L’Expédition Citroën Centre Afrique », 28 octobre 1924-26 juin 1925, appelée aussi « Croisière Noire », fut la première expédition dont les buts clairement définis par le gouvernement français, permettront de dépasser l’exploit sportif et commercial afin de prendre une dimension scientifique et culturelle. Le 28 octobre 1924, au départ du fort de la légion étrangère à Colomb-Béchard (Algérie), 20 explorateurs sur 8 autochenilles Citroën vont parcourir 28 000 kilomètres d’itinéraires jusqu’à l’Océan indien et Tananarive sur l’île de Madagascar.

En 1923, Alexandre Iacovleff est contacté par André Citroën qui cherche, pour son expédition africaine, un artiste peintre possédant un regard d’ethnographe. L’année suivante Iacovleff est choisi pour devenir le peintre officiel de la « Croisière Noire » (il sera également celui de la « Croisière Jaune »).

VENDU